E
Nos expositions

Équilibre

ÉQUILIBRE ? nous invite à pénétrer un univers pictural imbibé de poésie ou s’entrecroisent chuchotements, cris, balbutiements et silences. Tels des palimpsestes au confluent de voix lointaines et à venir, les oeuvres nous interpellent ici à la complicité de leur portée dialogique. (Léa Deschamp)

« Équilibre ? 20 artistes franco-ontariens, membres de BRAV0 de tous les coins de l’Ontario présentent un reflet de la culture franco-ontarienne à Barranquilla en Colombie. Images photographiques, peintures et médias mixtes témoignent de la diversité d’approches et de l’intensité de démarches artistiques respectives vis-à-vis la représentation du réel ou de l’imaginaire. C’est dans l’espace délimité de petits formats, soit au nombre de 10 plans picturaux identiques de 4 x 6 pouces, que les artistes nous livrent leurs propos. D’emblée, l’image, puisque logée et circonscrite dans l’espace physique en tant que surface et plan pictural opère comme lieu de convergences ou divergences de tensions spatiales et temporelles. L’espace interne s’organise autour d’axes, la verticale, l’horizontale, le haut, le bas, la gauche, la droite, l’avant et l’arrière. Cette dynamique interne intrinsèque à chaque plan s’ouvre ici à l’espace (à l’ailleurs) puisqu’elle est conçue et perçue dans son rapport spatio-temporel à neuf autres plans. Cette quête de l’équilibre est innée. C’est dans ce rapport à l’être humain, en tant qu’entité physiologique, psychologique et cognitive que les artistes ont choisi d’ancrer leur réflexion. Une représentation de l’homme et de son vécu mus et animés par des forces internes et extérieures domine l’espace réel ou l’espace métaphorique de leur vision respective. Il y a trop à dire sur l’équilibre parfois précaire et fragile de l’être vis-à-vis l’autre mais aussi face à lui-même. Comment s’acquitter de cette double responsabilité du soi et de l’autre ? Sans prétendre faire taire ce questionnement, les oeuvres nous proposent une panoplie de regards posés sur l’autre en tant que sujet réel ou imaginé. L’idée de cet autre se précise ou s’estompe dans de riches instances figuratives, abstraites et conceptuelles. »

Léa Deschamp, Catalogue d’exposition Équilibre? BRAVO Éditeurs, ISBN 0-9734922-0-1

Veuillez cliquer sur le nom de l’artiste pour voir l’œuvre.

Cécile Boucher
2003
Équilibre intérieur
Épreuve argentique

Hélène Lefebre
2002
Sans identité
Épreuve à développement chromogène

Marion M. Bordier
2003
Arraché petit à petit (ce n’est pas tellement l’amour qui fait mal, c’est surtout parcequ’il m’a été arraché du cœur petit à petit Infographie, épreuves à jet d’encre

Lost Paradigm
2003
Un cœur si blanc
Techniques mixtes

Michèle Provost
2003
État transitoire
Techniques mixtes

Shahla Bahrami
2003
Cent titres
Gravure sur bois avec transfert photographique

Paul Walty
2002
Équilibre?
Dessin au pinceau, encre de chine et mine de plomb

Henriette Ethier
2002
La génétique de l’âme
Assemblage

Lise Regimbal-Turner
2002
Équilibre
Collage

Laurent L. Vaillancourt
2002
L’argent fait le poids
Épreuve a développement chromogène

Paulette Taillefer
2002
Équilibre
Techniques mixtes

Rita Rodrigue
2002
L’immortelle en dix temps
Collage, techniques mixtes

Jeanne Chevrier Vaillancourt
2002
Féerie
Eau forte, gravure sur papier

Adrien Asselin
2003
Vision apocalyptique
Oeuvre numérique, épreuve à jet d’encre

Joseph Muscat
2002
Déclaration Charter
Collage, acrylique sur papier goudron

Mirca Delanöe
2002
Équilibre précaire
Estampage, pointe sèche, acrylique

Michael Meridith
2003
Sans titre
Collage, acrylique

Dominique Leroy Prince
2002
Du commencement à la fin
Peinture sur toile

Denis Leclerc
2002
La loi de la puissance, un équilibre chaotique
Image vectorielle, épreuve a jet d’encre (Giclée)

Anne-Karen Schütterlé
2002
Sans titre
Épreuves argentiques et encres

Cécile Boucher

Septembre 2004

« Cécile Boucher observe le corps en tant que frontière de l’extériorité et de l’intériorité, en tant qu’animé du dedans et du dehors. » (extrait du catalogue)

Bachelière en arts visuels de l'Université du Québec en Outaouais, Cécile Boucher expose au Canada, au Chili, en Pologne et en Allemagne. Détiennent ses oeuvres la Banque d’oeuvres d’art du Conseil des arts du Canada, et les collections de la compagnie Bombardier et de Loto-Québec. Par le biais d’oeuvres photographiques installatives, son travail porte sur l’errance et la mémoire comme sur l’adaptation aux nouvelles technologies.

Liens: Cécile Boucher sur BRAVO

HÉLÈNE LEFEBRE

Septembre 2004

Née à Beauport, Québec en 1946. Vit et travail à Ottawa depuis 1971. Diplômée des universités Laval et d'Ottawa en philosophie, Lettres, linguistique et Droit, elle a obtenu sa formation en arts visuels principalement de l'École d'Art d'Ottawa. Boursière du Conseil des arts de l'Ontario, ses oeuvres font aussi parti des collections nationales et internationales aux États-Unis, en Suisse et au Canada. Son travail a fait l'objet de plusieurs expositions solo dans les galeries publiques de Toronto, Montréal et Ottawa. Elle a participé à de nombreuses expositions collectives, incluant l'Art et le Papier à la galerie Jean-Claude Bergeron en juin 2004, ainsi qu'aux galeries de la région Ottawa-Gatineau, dans le Nord de l'Ontario, en Colombie et en France. Son travail questionne l'identité collective et individuelle, humanitaire et sociale.

MARION M. BORDIER

Septembre 2004

« Une passion démesurée anime ces aveux et nous fait entendre les chuchotements et les hurlements des binarismes de la séduction et de la répulsion, de l'amour et de la haine. Aucune réconciliation ne s'avère possible alors que ces taches, taches de sang viennent avaler les mots et dissoudre les dernières traces d'un couple. » (extrait du catalogue)

Après des études en littérature espagnole et en arts visuels Marion M. Bordier présente des expositions en Amérique du nord, en Amérique latine et en Europe. En 1999 elle est sélectionnée pour l’exposition électronique du Mois de la Photo de Montréal. En 2000, elle est invitée au Chili au Musée d’Art Contemporain de Santiago et elle a deux solos à Prague en République Tchèque. En 2001, elle représente le Canada à la Biennale de Caracas. En 2002, elle expose à la Triennale de Photographie d’Hambourg et participe à Espace-Atlantique, un événement de retransmission vidéo d’une côte à l’autre de l’océan.

Liens : Marion Bordier sur BRAVO

LOST PARADIGM

Janvier 2006

" Lost Paradigm (Yves Laroque et Mónica Márquez) aborde ce rapport de l'être à l'autre dans la complicité et l'équilibre d'un couple […] Ces différences très subtiles nous illustrent quelques moments du vécu d'un couple en harmonie. " (extrait du catalogue)

Deux corps réunis en une seule âme Enfants de deux Amériques Citoyens du Monde Études poussées en art au Canada/Europe/America del SurPublications et conférences obligatoires À Montréal, Paris et Ici Et de même pour les expositions Travaux d'écoles ancrées Sur les pavés de la Cité

Liens : Lost Paradigm

MICHÈLE PROVOST

Septembre 2004

«Michèle Provost explore l'idée du diptyque pour traiter de la question d'identité chez l'adolescent. […] “Où trouver l'équilibre entre l'enfance et l'état adulte, entre la dépendance et l'autonomie, entre l'insouciance et la responsabilité?”. » (extrait du catalogue)

Originaire de Montréal, Michèle Provost est diplômée de l’École d’art d’Ottawa. Ses oeuvres ont été vues dans de nombreuses expositions collectives et personnelles et font partie de collections publiques et privées, tant au Canada qu’à l’étranger. Ses sujets de prédilection sont l’individu et le quotidien, qu’elle trouve fort injustement négligés.

Liens : Michèle Provost sur BRAVO

SHAHLA BAHRAMI

Septembre 2004

« De petits points d'interrogation qui résonnent comme des mots - voilà ce qu'inscrit Shahla Bahrami au coeur de chacune de ses images. […] Bien que cette texture provoque un effet de vertige, elle met en relief l'équilibre radial de ces mains entr’ouvertes, d'abord sur un seul puis plusieurs points d’interrogation ». (extrait du catalogue)

Née en 1956 à Téhéran en Iran, diplômée en Arts plastiques de l'Université du Québec à Hull, ses oeuvres font aujourd’hui partie de collections privées et publiques. Vit à Ottawa.

Liens : Shahla Bahrami sur BRAVO

PAUL WALTY

Septembre 2004

« Paul Walty nous exalte à l'action dans la séquence narrative d'un protagoniste dont il investit le corps et l'âme de volonté féroce. » (extrait du catalogue)

Paul Walty, artiste n é à Toronto, la plus grande ville du Canada, dessine à la mine de plomb, à l'acrylique et à l'ordinateur. Il cherche le geste, le coup de crayon ou de pinceau qui donne forme à ses idées.À l'occasion de cette exposition, il a pris son pinceau et l'encre de chine pour tracer les amples courbes de corps déstabilisés, confinés dans un cadre trop petit dont ils essayent de s'échapper. Muets, ils luttent pour sortir de leur carcan. En vain.

Liens : Paul Walty sur BRAVO

HENRIETTE ETHIER

Septembre 2004

« Dans ces lieux topographiques où signes et vestiges s'accumulent et s'estompent autour d'un équilibre littéral, un glissement s'opère…nous oublions peut-être la petite prisonnière et sa raison d'être ». (extrait du catalogue)

Henriette Ethier (1950): Née à Dalkeith en Ontario. En 1978, une première exposition regroupant une trentaine d'artistes franco-ontariens exercera une influence profonde qui marquera le point de départ de sa vie d'artiste.

Liens : Henriette Ethier sur BRAVO

LISE REGIMBAL-TURNER

Septembre 2004

« Lise Régimbal-Turner évoque également cette fragilité du corps en perte d'équilibre. » (extrait du catalogue)

Née à Sturgeon Falls dans le Nord de l`Ontario, elle est récipiendaire d`une bourse d`étude de la Banff School of Fine Arts en Alberta et est aussi diplômée avec spécialisation en Arts visuels de l`Université d`Ottawa. Elle a enseigné le dessin aux paliers secondaire et collégial. Lise fait surtout de la peinture et du collage. Elle s’intéresse à la fragilité du corps et de l`esprit.

Liens: Lise Regimbal sur BRAVO

LAURENT L. VAILLANCOURT

Septembre 2004

« La mesure de toute chose c'est l'argent. ” » nous assure Laurent L. Vaillancourt. Cet artiste utilise une pesée qui lui permet d'équilibrer le poids de l'argent à divers éléments. «“Le partage serait-ce l'équilibre? L'équilibre serait-ce la paix ? » (extrait du catalogue)

Laurent L. Vaillancourt (1955) : Issu de l'essor culturel de l'Ontario français du début des années soixante-dix Laurent habite toujours à Hearst, dans le Nord de l'Ontario. Il travaille habituellement avec le câble d'acier mais les objets trouvés l'ont toujours attiré. Pour lui, l'objet est porteur de sens; il artefact; il sert à raconter.

Liens : Laurent Vaillancourt sur BRAVO

PAULETTE TAILLEFER

Septembre 2004

« Ce sont les chiffres de la bourse affichés dans un quotidien que recycle Paulette Taillefer en guise d'arrière-plan dans un collage. Une colombe vient se poser au coeur de grands enjeux économiques de l'heure. Porteuse d'allégresse et de paix celle-ci fait escale ici ou là pour alléger le malaise et les inquiétudes de civilisations en quête d'équilibre. » (extrait du catalogue)

Liens : Paulette Taillefer sur BRAVO

RITA RODRIGUE

Janvier 2004

« Incorporés aux nuances alternantes de zones tamisées et lumineuses, ces entités enjouées ou parfois sobres nous rappellent l'impossible saisie de nos propres états d'être. » (extrait du catalogue)

Explorant différentes avenues artistiques depuis 1975, Rita Rodrigue a présenté une trentaine d’expositions thématiques individuelles et collectives. De nombreux voyages sur tous les continents sont à l’origine des thématiques abordées. Ses œuvres ont reçu des prix, notamment en 1996 lors du concours national l’Art et le papier à la Galerie Jean-Claude Bergeron, à Ottawa ,.et font également partie de plusieurs collections publiques et privées comme Loto Québec, dle Musée national d’Art moderne de Séoul, du Musée Marc-Aurèle Fortin à Montréal, la collection Pratt et Whitney à Longueuil.

JEANNE CHEVRIER VAILLANCOURT

Septembre 2004

« Des pigments mouillés ou taches mouvantes se déploient de manière aléatoire sans pour autant fuir l'espace cartésien qui les sous-tend. » (extrait du catalogue)

Jeanne Chevrier Vaillancourt vit à Ottawa depuis plus de 25 ans. Artiste en arts visuels, elle poursuit son cheminement en gravure. Sa versatilité l’amène constamment à expérimenter de nouvelles techniques. A travers ce médium, elle continue de s’intéresser à la symbolique des choses ; et ses œuvres portent le reflet de cette observation d’où résulte une grande sensibilité.

Liens : Jeanne Vaillancourt sur BRAVO

ADRIEN ASSELIN

Septembre 2004

« Adrien Asselin sonde ce déséquilibre de la condition humaine dans Vision apocalyptique. Cet ensemble d'épreuves à jet d'encre évoque les thèmes universels de la souffrance, la vie, la mort. » (extrait du catalogue)

Adrien Asselin est né en 1939 à St Gervais, Québec. Il fait ses études secondaires au Québec et ses études universitaires à l'Université d’Ottawa où il reçoit un Baccalauréat ès Arts, spécialisation arts visuels et éducation. Il étudie aussi en France, en Italie, au Mexique, en Espagne et finalement aux États-Unis où il obtient une Maîtrise en arts visuels de l'Université de New York. Ses nombreux voyages sur tous les continents et les recherches visuelles qui en découlent sont à la source de son inspiration.

Liens : Adrien Asselin sur BRAVO

JOSEPH MUSCAT

Septembre 2004

« Pour Joseph Muscat, le thème de l'harmonie universelle porte aussi sur l'appartenance et l'enracinement. Un symbole nous évoque le droit à la paix et à la poursuite du bonheur, c'est l'habitat. » (extrait du catalogue)

Né à Malte, il habite à Toronto depuis 1964. Il est diplômé en Arts plastiques du Collège d’art de l’Ontario et de l’École des Beaux-Arts de l’Université d’Aix-Marseille. Son travail est éclectique, ses oeuvres sont inspirées de l’histoire et ses images sont imbues de symbolisme. Il pratique la peinture, la photographie, la lithographie et réalise des constructions avec des techniques mixtes. Il partage son temps entre la création et l’enseignement.

Liens : www.josephmuscat.ca

MIRCA DELANÖE

Septembre 2004

« C'est à la sérénité de la nature que nous invitent les aquarelles de Mirča Delanoë. » (extrait du catalogue)

Liens : Mirca Delanöe sur BRAVO

MICHAEL MERIDITH

Septembre 2004

« Dans cette mise en rapport ludique, l'arrière-plan se transforme en réseau de routes serpentines qui semblent nous mener nulle part. » (extrait du catalogue)

Liens : Michael Meridith sur BRAVO

DOMINIQUE LEROY PRINCE

Septembre 2007

« Dominique LeRoy Prince nous permet d'observer calmement à partir d'une fenêtre un paysage traversé par le temps. […] Pour le moment tout nous semble calme. » (catalogue)

Dominique Leroy Prince (1936) : Née en France, Dominique Leroy Prince émigre au Canada en 1967. Son expérience dans le domaine de la publicité lui donnera le sens de la synthèse. Elle s'engage définitivement dans la carrière artistique en 1975. Ses modèles et ses inspirations puisés dans son environnement immédiat, la nature, la rue, les transports publics refont surface en images, quelquefois des mois ou des années après, laissant dans l’intervale l'inconscient faire son travail de sélection et d'épuration.

Liens : Dominique Leroy Prince sur BRAVO

DENIS LECLERC

Septembre 2004

« Denis Leclerc précise pourtant que « l'équilibre est un état chaotique au repos causé par l'action de forces opposées qui s'annulent. » (extrait du catalogue)

Le cheminement artistique de Denis Leclerc se distingue par sa dualité, soit par le dialogue entre sa peinture et sa production graphique. Il a une démarche artistique originale où l’esthétique et la maîtrise technique s’allient à l’expression plastique. Leclerc a exposé dans de nombreux espaces à Toronto et ses œuvres se trouvent dans de nombreuses collections privées

Liens: www.leclerc-art.com

ANNE-KAREN SCHÜTTERLÉ

Septembre 2004

« Anne-Karen Schutterlé soulève ces questions d'éthique qui nous polarisent face aux problématiques sociales actuelles. » (extrait du catalogue)

Le cheminement artistique de Denis Leclerc se distingue par sa dualité, soit par le dialogue entre sa peinture et sa production graphique. Il a une démarche artistique originale où l’esthétique et la maîtrise technique s’allient à l’expression plastique. Leclerc a exposé dans de nombreux espaces à Toronto et ses œuvres se trouvent dans de nombreuses collections privées

Liens: Liens : Anne-Karen Schütterlé sur BRAVO